Une meilleure communication est nécessaire entre les institutions européennes et les citoyens
Le « fossé » entre les citoyens européens et les institutions de l’Union européenne va peut-être se résorber.
Le Parlement européen vient d’adopter le 7 septembre, une résolution mettant en lumière les nombreux problèmes de communication et de compréhension persistant, entre les institutions de l’Union européenne et les citoyens.

Pour que l’Europe cesse d’être une « grande inconnue » pour une grande majorité des gens, les parlementaires souhaitent qu’un réel effort soit fait par les gouvernements, les partis politiques, ou encore les écoles, afin de mieux expliquer les affaires européennes aux citoyens.
La résolution propose par exemple, que chaque Etat membre mette en place un service spécialisé pour les affaires européennes. Les députés ont souligné que ce n’était pas « le manque d’information » qui constituait le problème, mais au contraire, la trop grande masse d’information diffusée, et cela « sans grande échelle de priorité ». Ils ont tenu aussi à mettre en garde les citoyens contre les dérives journalistiques, les traitements erronés de l’information par des non spécialistes, et les réseaux où tout et n’importe quoi circule.